en chemin

voyages, lectures, nature

le 14-06-2016 21:48

2 bras 2 jambes, de Françoise Dasque

       2 bras 2 jambes est le récit du voyage que Françoise Dasque entreprit en 2010, comme l'indique le sous-titre:

De l'Ardèche au Japon, vingt mois de randonnée et de rencontres

Seule assez souvent, le sac et la tente sur le dos, Françoise Dasque a vécu  une aventure impressionnante et courageuse, bien loin des circuits touristiques traditionnels, passant entre autres par la Grèce, l'Iran, l'Inde...

A quoi ça ressemble un endroit où il n'y a rien à voir? Dans les villes "chargées d'histoire", les monuments, sur lesquels on peut trouver partout photos et notes, ne me parlent pas de l'Inde d'aujourd'hui. Témoins du passé, cartes postales, ils sont de plus en plus anecdotiques à mes yeux. C'est l'épreuve pour y parvenir qui est concrète, qui me marque, me secoue. Une visite de deux heures signifie une nuit en train, une journée de car, cent négociations de prix de richshaw, de vélo, cent mendiants à ignorer, des kilomètres d'immondices, la recherche d'un hôtel qui m'acceptera...

        Dans ce récit, elle témoigne avec humour de ses difficultés et de ses plaisirs, des rencontres, et de l'extraordinaire sentiment de liberté qu'elle a éprouvé.

Montée très raide, mais ombragée, dans une sombre forêt. Je marche, lentement, régulièrement, dans cette euphorie qui accompagne souvent les premières heures. Impression douce et légère qu'il suffirait simplement de mettre un pied devant l'autre, encore et encore, pour parcourir la terre entière. Sensation grisante que le monde est à ma portée, et qu'il ne tient qu'à moi de le découvrir. Une appartenance sans possession, offrande éphémère. Bon, le soir,  mes pensées sont généralement plus terre à terre..

 

 

http://2bras2jambes.fr/wp-content/media/livre/verso-livre.jpg

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. Mr-He  le 15-06-2016 à 01:46:47  (site)

Bonjour Christine
une super fameuse randonnée

2. Soline  le 16-06-2016 à 20:12:27  (site)

bonsoir Christine
j'aime bien marcher mais là je dois dire que c'est une sacrée randonnée et cela a du être une sacrée aventure
comme tu dis la nature est plus forte mais en ce moment elle végète, du coin potager, on a plus rien et maintenant c'est trop tard pour replanter
mais il y a plus grâve que chez nous,, pour l'instant, j'ai terminé d'aider mes voisins, il faut attendre le passage des experts
bonne soirée, bisous

3. pouty88  le 20-06-2016 à 07:52:29  (site)

bonjour bonne lecture
pouty

4. anaflore  le 20-06-2016 à 16:18:54  (site)

c'est les vacances on va pouvoir bouquiner bel été!!!

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 11-06-2016 22:04

Boucoiran

Quelques photos d'une petite randonnée, 7km,  au départ de Boucoiran. L'occasion de découvrir ce village.

Pour commencer, il faut monter par une petite rue, malaisée, qui porte bien son nom!

 

Cette tour médiévale que l'on aperçoit de loin, domine la plaine du Gardon. Dans la seconde moitié du XXème siècle, on y fabriquait des plombs de chasse. Le minerai de plomb était monté au sommet et fondu dans un four. Puis on le faisait s'écouler du haut de la tour à travers une grille. Les goutellettes de plomb fondu en tombant de 38,5m de haut se durcissaient en prenant la forme d'une balle et terminaient leur course dans un bac de refroidissement.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Boucoiran possède aussi un moulin à farine et à huile datant de 1775. Il y eut une roue, horizontale, puis une roue à aube... 

 

Sous le village passe le tunnel du train des Cévennes qui relie Nîmes à Alès et au-delà: il mesure 138m de long.


 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. anaflore  le 11-06-2016 à 23:36:02  (site)

bien trouvée le nom de la rue!!
village sympa bon dimanche

2. Mr-He  le 12-06-2016 à 01:07:40  (site)

Bonjour Christine
fort bien ton article, la roue a aube invention chinoise
petite reprise des 4 blog
René

3. pouty88  le 13-06-2016 à 08:05:09  (site)

bonjour
oui sacré tour ,et oui pour des plombs fallait qu'elle soit haute pour les dechets de fumée s de plombs ,elle tiens encore bien debout !
magnifique photos
bonne journee
pouty

4. Soline  le 13-06-2016 à 21:57:46  (site)

bonsoir Christine
très belles photos
il a l'air charmant ce petit village
bon début de semaine

5. zigzag  le 13-06-2016 à 22:19:26  (site)

Cc ma belle un bon piot village vec de jolies fotos bon résumé voilà bien baladé moi bisoux ma chris

6. Fleurdemot  le 14-06-2016 à 16:30:55  (site)

Bonjour Christine les randonnées nous font découvrir de jolis coins de jolis villages,belle ballade,bizzz bon apm.

7. seringa  le 14-06-2016 à 18:42:19  (site)

Coucou Christine,
Très chouette ce petit village.
Eh bien dis donc, le procédé de fabrication des balles est surprenant.
Je me demande si je n'avais pas emprunté ce train, pour aller randonner en Cévennes, il y a quelque temps déjà...
De grosses bises Christine. Seringa.smiley_id119149smiley_id119149

8. fanfan76  le 25-06-2016 à 17:00:48  (site)

Bonjour Christine, et bien la montée fut rude, mais un charmant village à découvrir, bises, fanfan

9. fanfan76  le 25-06-2016 à 17:07:23  (site)

Re, car je t'ai mis, un commentaire sur le billet précédent...
De vraies rencontres, ça c'est un beau voyage, c'est courageux car certainement pas toujours évident...
MERCI, un livre qui me plait sans aucun doute...
NOUS sommes toujours chez nos enfants en Isère, le temps passe bien vite. BON WEEK-END.
BISES, fanfan Je n'arrive pas à mettre un commentaire sur ton dernier billet

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 09-06-2016 18:07

Elena Ferrante

Lila va trop loin, comme d'habitude, ai-je pensé.

Elle élargissait outre mesure le concept de trace. Non seulement elle voulait disparaître elle-même, maintenant, à soixante-six ans, mais elle voulait aussi effacer toute la vie  qu'elle laissait derrière elle.

Je me suis sentie pleine de colère.

Voyons qui l'emporte cette fois, me suis-je dit. J'ai allumé mon ordinateur et ai commencé à écrire notre histoire dans ses moindre détails, tout ce qui me restait en mémoire.

       Voici ce que déclare la narratrice de L'Amie prodigieuse. Ce roman et sa suite,  Le Nouveau Nom, sont d'Elena Ferrante. Ils racontent la vie de deux Napolitaines nées dans un quartier populaire. Rapidement elles deviennent amies bien qu'elles soient très différentes: l'une, blonde, est timide, studieuse, l'autre, la brune, est téméraire et révoltée. Le premier de ces deux ouvrages décrit leur enfance, la naissance de cette amitié parfois tourmentée. Les fillettes grandissent: ce sont des adolescentes qui choisissent des voies différentes, se marier, gagner de l'argent ou poursuivre des études, avec pour toutes les deux le désir et la difficulté d'échapper à la pauvreté familiale et du quartier. La grande angoisse d'Elena est de devenir comme sa mère, bourrue, inculte et boiteuse.

Etait-il possible que les parents ne meurent jamais et que chaque enfant les couve en soi, de manière inéluctable? Ma mère avec sa démarche boiteuse surgirait-elle donc vraiment un jour en moi, avec la fatalité d'un destin?

      Dans Le Nouveau Nom, Lila est  mariée, riche, mais malheureuse. Elena, l'adolescente au physique devenu ingrat, étudie, travaille dur pour être l'égale de ces universitaires, de père en fils, pour qui tout est beaucoup plus facile.

Mais en dépit de tous mes progrès, l'inquiétude m'était restée ne pas être à la hauteur, de dire ce qu'il ne fallait pas et de révéler combien j'étais novice et ignorante, précisément dans les domaines les plus connus de tous.

Elle va réaliser enfin son rêve: voir publier son premier roman, premier roman qui doit beaucoup justement à son amie Lila.

       Ces deux romans se lisent facilement, on a envie de savoir comment ces deux amies attachantes vont résoudre leurs contradictions et réaliser leurs rêves de jeunesse. Ils nous renvoient à notre propre passé d'une certaine manière.

                     

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. fanfan76  le 09-06-2016 à 22:18:44  (site)

Bonsoir Christine, Pas toujours facile de réaliser ses rêves d'enfants et le manque de confiance, la peur de ne pas réussir aux yeux des autres et surtout de la famille font que l'on ne les atteint pas toujours facilement !..
Deux romans très intéressants, et d'après ce que j'en lis sur ton billet, et que tu nous dis, si justement nous renvoient à notre propre passé
Bises Christine, bonne soirée, bonne fin de semaine, fanfan

2. anaflore  le 10-06-2016 à 07:58:50  (site)

j'ai entendu parler de ce livre à la télé bon ce sera pour la rentrée ......bon vendredi

3. Soline  le 10-06-2016 à 21:26:59  (site)

bonsoir Christine
Ce livre à l'air très intéressant
je lis beaucoup
j'ai terminé de nettoyer chez les voisins, je suis rincée
bon weekend, bisous

4. fanfan76  le 10-06-2016 à 21:33:06  (site)

Bonsoir Christine, je te remercie, nous partons dimanche, bises et bon week-end, fanfan

5. Mr-He  le 11-06-2016 à 04:06:40  (site)

Bonjour Christine
bon je te résume, le jeune frère de Qing a un cancer, nous avons fait tout ses km pour une dernière chance, mais il est trop tard la médecine ne sais plus rien faire.
c'est une question de jours
René

6. colea  le 11-06-2016 à 14:15:56  (site)

Bonjour Christine, je ne connaissais pas du tout cette auteur. Intéressant, l'importance de la trace de nos parents dans nos vies. S'en libérer sans les renier?
Bon WE, amitiés,
léa

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 08-06-2016 21:34

En Camargue

 

 

 

 

 

 

Petite balade à bord d'une péniche au départ d'Aigues-Mortes: la Tour de Constance, bien reconnaissable. A l'angle des remparts, c'était un élément défensif. Elle servit de prison au XVIIIème siècle pour les protestantes qui refusaient d'adjurer leur foi. Marie Durand y fut enfermée 38 ans, on devine dans quelles conditions!

 

Le creusement du canal du Rhône à Sète a commencé au début du XVIIIème siècle. Le canal mesure 98km.

Entre Aigues-Mortes et Beaucaire, il traverse les plaines humides de la petite Camargue. Pour le plaisir des plaisanciers mais pas seulement.

 

Lorsque l'on fait la promenade en bateau, on a le temps d'admirer les hérons, les guépiers que je n'ai pas réussi à photographier...

 

 

La Tour Carbonnière, de forme carrée, enjambait une route. Les moines de Psalmody qui s'occupaient de son entretien faisaient payer un droit de passage. Désormais la route la contourne et la tour s'élève solitaire au milieu des marais.

 

Un arrêt est prévu dans une manade pour observer les gardians faire le tri des taureaux. 

 

Un spectacle pour touristes, mais amusant et impressionnant lorsque le taureau cherche à esquiver le gardian.

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. fanfan76  le 08-06-2016 à 22:11:39  (site)

Bonsoir Christine, C'est beau la Camargue, j'ai été voir ce que sont les guépiers dont tu nous parles, de très jolis oiseaux avec de magnifiques couleurs ! Merci de toutes ces jolies photos, une belle balade en images...

A la fin de la semaine, je pars chez mes enfants de l'Isère, pour quelques jours, je vais mettre mon blog en pause, mais je passerai de temps en temps, bises, Christine, bonne soirée, fanfan

2. Mr-He  le 09-06-2016 à 01:31:08  (site)

Bonjour Christine
merci de ton message, malheureusement tout va très mal, comme tu peut lire
René

3. pouty88  le 09-06-2016 à 07:15:44  (site)

bonjour
ah c'est beau ,se sont des châteaux d'eau les truc qui sont haut ???
oui une bonne balade en bateau c'est bien
bonne journee
pouty

4. colea  le 09-06-2016 à 10:20:47  (site)

Bonjour Christine, la Camargue me fait rêver depuis toute petite, avec le film "Crin Blanc.
Je suis contente que tu aies aimé la photo avec le banc, tu as bien exprimé ce que j'ai ressenti en le voyant.
Amitiés,
léa

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 04-06-2016 21:31

Feux gaulois!

 

Hier soir, première représentation d'un spectacle son, lumière, pyrotechnie, vidéo-morphing, sur le thème du Pont du Gard et des Gaulois.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le ciel est plutôt menaçant derrière les platanes mais il ne nous tombera pas sur la tête.

 

Une atmosphère étrange s'installe.

 

 

Changements de couleurs...

 

L'aigle romain apparaît. 

 

 

 

 

Puis une longue file d'esclaves gaulois chargés de construire ce magnifique aqueduc, défi d'architecture. Ils se reflètent dans le Gardon.

 

 

Le pont s'élève...

 

 

 Les druides protègent le peuple des gaulois chevelus et fameux artisans (au dire même  des Romains).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Triomphe final, le feu d'artifice.

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. fanfan76  le 04-06-2016 à 21:56:37  (site)

Bonsoir Christine, Un magnifique spectacle, jolies toutes ces couleurs sur le pont du Gard, merci, de belles photos, un bien agréable partage.
Nous n'avons pas trop de pluie. Malgré tout, nous sommes en alerte en Seine Maritime, craintes que la Seine déborde sur Rouen et Elbeuf. Je ne suis pas directement concernée puisque j'habite à une centaine de kilomètres...
Bon retour chez toi, bises et bon dimanche, fanfan

2. anaflore  le 04-06-2016 à 22:31:29  (site)

magique le chance!!!
ici miracle beau temps sur la bretagne kikou bon retour

3. pouty88  le 05-06-2016 à 08:00:23  (site)

bonjour ah te revoilà avec de biens belles photos !
merci de ce beau partage
bon dimanche
pouty

4. banga  le 05-06-2016 à 14:02:56  (site)

Bonjour petit passage rapide du dimanche non pas trop de dégât mais bon on à eu chaud lol cette fête des Gaulois devait être très belle merci de ce partage avec tes belles photos bises.

5. jeanmi  le 05-06-2016 à 17:29:40  (site)

Coucou,
Joli spectacle. Nous aussi, on en a un qui pendant l'été, mais pas aussi travaillé que le tien et sans feu d'artifice, juste des jets d'eau qui "dansent" sur de la musique en changeant de couleur.
Passe un bon dimanche,
bisous

6. Fleurdemot  le 06-06-2016 à 15:23:48  (site)

Bonjour Christine celà a du ètre magnifique,j aurais aimé aussi,belles photos,bon apm à toi,bizzz.

7. Soline  le 06-06-2016 à 21:34:20  (site)

bonsoir Christine
quel beau spectacle
je te souhaite une bonne soirée
ma maison est épargnée mais notre jardin pas du tout
mes voisins ont été inondés, c'est pourquoi je les aide à nettoyer, il faut du courage et c'est pas facile
bonne soirée, bisous

8. colea  le 07-06-2016 à 12:35:22  (site)

Bonjour Christine, ça a dû être un spectacle extraordinaire.
Oui il pleut! hier grand beau temps, cette nuit, orage, ce matin grand ciel bleu, et à midi pluie et tonnerre, faut de la variété dans la vie!
Amitiés,
léa

édité le 07-06-2016 à 12:35:36

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article