en chemin

voyages, lectures, nature

le 06-10-2018 20:13

ruches en bois de châtaignier

Ardèche, 18 septembre 2018

 


Commentaires

 

1. Mr-He  le 07-10-2018 à 01:41:02  (site)

Bonjour Christine
c'est très spécial
Avec amitiés
René de Chine

2. fanfan76  le 07-10-2018 à 13:09:25  (site)

Bonjour Christine, ah j aime l Ardęche ! J aime beaucoup ces ruches naturelles, bises etbonne semaine.
Je rentre en Normandie mercredi, bien qu' Emilie a toujours des soucis de santé, mais on ne peut vivre chez elle indėfiniment. J ai ėtė très fatiguée en dėbut de semaine, pas ėvident, grosses bises, fanfan

3. banga  le 07-10-2018 à 16:17:18  (site)

Bonjour Christine ah oui c'est très beau ces ruches en châtaigniers ça dénature pas le paysage je pense que tu voulais dire bon dimanche lol , bonne soirée bises.

4. Florentin  le 07-10-2018 à 16:50:05  (site)

Salut Christine. De bien curieuses ruches ! mais, bon, si les abeilles s'y trouvent bien ... Bonne fun de dimanche. Buses. Florentin

 
 
 
le 03-10-2018 20:23

Lectures en septembre

Doa, Pukhtu Secundo. Voici la suite d'un roman passionnant (Pukhtu Primo) dont j'ai parlé au printemps.

On retrouve les personnages mais ils n'ont plus la même importance. Les soldats présents en Afghanistan  deviennent secondaires, au profit des journalistes en particulier Amel, et d'un nouvel individu mystérieux Lynx, venu d'Afrique. Il est toujours question de trafics d'armes et de drogue entre l'Afghanistan, le Kosovo et la France, de mafia et de guerre des services secrets et paramilitaires. Mais aussi du sort des otages.

 

 

Pierre Jourde, La première pierre. Parce que son roman, Le pays perdu, qui décrivait la vie et les gens de son village d'enfance en Auvergne, n'a pas plu, a même blessé certains habitants, l'auteur est accueilli avec des menaces et des pierres lorsqu'il s'y rend pour les vacances. Un de ses fils est blessé. Ce  livre analyse les faits et tente de comprendre à la fois ces réactions hostiles et les effets de la littérature sur le lecteur. C'est aussi un hommage à l'Auvergne et à la campagne.

 

 


Commentaires

 

1. Mr-He  le 04-10-2018 à 01:52:49  (site)

Bonjour Christine
je pense que tu as mal compris, c'est comment on construisais avant, pas de nos jours !!!
Avec amitiés
René de Chine

2. seringa  le 04-10-2018 à 07:05:25  (site)

Ma préférence va au deuxième.
J'ai commencé "Au premier regard" de Margriet De Moor.
Bonne fin de semaine. Bise. Seringa.

3. banga  le 04-10-2018 à 11:27:08  (site)

Bonjour Christine merci de ton coucou bon je ne connais pas ces livres mais bon de la façon d'on tu en parles ça doit être de la bonne lecture.
Ici super soleil profitons en bonne journée bises.

4. Florentin  le 04-10-2018 à 15:05:15  (site)

Bonjour. Quand tu as parlé du bouquin de Doa, je me suis tuyauté et je n'ai pas donné suite. Mais je serais davantage intéressé par les ouvrages de Pierre Jourde. Les problèmes qui soulève (nul n'est prophète en son pays) pourraient être curieux à lire. Je note; Bises et à plus. Florentin

5. fanfan76  le 04-10-2018 à 18:38:57  (site)

Bonsoir Christine, les deux romans sont sans aucun doute , bien que très différents aussi intéressants l un que l autre, mais ma prėfėrence irait au deuxième, merci Christine pour ses subjections de lecture, bises et bon vendredi, fanfan

6. zyla  le 05-10-2018 à 12:13:25  (site)

bonjour!
c'est bien quand on attend la suite d'un bouquin qu'on a aimé!

 
 
 
le 01-10-2018 16:15

Châtaigniers

Saint Laurent le Minier, 17 avril 2018

 

Brahic, 18 septembre 2018

 

 


Commentaires

 

1. rose028  le 04-10-2018 à 18:47:45  (site)

bonsoir merci pour le com , je te souhaite une bonne soirée et un bon vendredi bisous anna

 
 
 
le 29-09-2018 13:26

Protestants et romanité (2)

Continuons notre balade en ville.

A l'origine hôpital, puis musée lapidaire, musée archéologique en 1894 sous l'impulsion d'un maire éclairé, Ali Margarot,  le musée d'histoire naturelle possède des belles collections qui seront sans doute valorisées maintenant que les antiquités ont rejoint le nouveau musée de la Romanité.

Rue de la Violette, voici une pierre de réemploi, un vestige antique utilisé comme élément de décor: l'aigle enguirlandé.

La famille Foulc fit fortune dans le commerce de la garance puis la spéculation foncière. Elle possédait deux belles propriétés dans Nîmes, dont cette résidence secondaire.

 

L'un des héritiers, Edmond Foulc, devint collectionneur d'objets d'art, de tableaux, qu'il céda en partie au musée des Beaux-Arts  datant de 1903. 

Le musée exposait ce jour-là des oeuvres d'Antoine Chabaud, peintre originaire de Nîmes. Et c'est ainsi que se termina ma visite.

 


Commentaires

 

1. anaflore  le 29-09-2018 à 14:04:32  (site)

c'est bien de recycler les belles pierres et les belles oeuvres
belle visite
kikou bon samedi

2. Florentin  le 29-09-2018 à 15:29:50  (site)

Salut Christine. Un visite fructueuse et qui a dû t'apporter pleine satisfaction. Des musées ici très spécialisés qui avaient l'originalité de mettre la pierre en valeur. Original, parce que tout de même assez rare. Bises amicales et bon week-end. Florentin

3. fafa12  le 29-09-2018 à 23:39:48  (site)

bonsoir christineb
merci pour ton petit mot , passe aussi un bon dimanche.
bises.

4. Mr-He  le 30-09-2018 à 01:34:01  (site)

Bonjour Christine
intéressante cette balade
Avec amitiés
René de Chine

5. rose028  le 30-09-2018 à 17:32:15  (site)

bonsoir ,je viens te souhaiter une bonne soirée et un bon lundi bisous anna

6. rose028  le 01-10-2018 à 16:58:49  (site)

bonsoir impossible de metrre sur ton dernier article , weekend et lundi calme pour moi , le vent est froid , bonne soirée et bon mardi bisous anna

7. coquelicots 76  le 01-10-2018 à 19:10:06

Bonsoir Christine, je passe ici, on NE peut Te mettre un commentaire Sur ton dernier billet.
Joli CE tableau qui terminait Ta visite.
Les châtaignes arrivent, le froid aussi en Isère depuis hier après midi et ça surprend !
Bises et Bonne semaine, fanfan

8. banga  le 01-10-2018 à 19:39:01  (site)

Superbe paysage dans ton dernier billet mais bon tu as fermé les coms lol ?Bon ça me permet de commenter ce billet là qui est très bien une belle balade , très beau ce musée et ces sculptures , le tableau à la fin est très beau .
Merci de ton gentil commentaire , là il fait beaucoup moins chaud lol voir froid le matin , je te souhaite une très bonne soirée te fin de semaine bises.

9. Fleurdemot  le 02-10-2018 à 15:05:09  (site)

Bonjour Christine les coms ne passent pas à ton article de chataigniers,j'écrirais un régal d'automne,bon apm à toi,bisous.

 
 
 
le 26-09-2018 20:29

Protestants et romanité (1)

Protestants et romanité, tel était le titre d'une visite guidée de Nîmes organisée à l'occasion des journées du patrimoine. Un titre intrigant, je suis donc allé voir ce qu'il signifiait.

Celui qui nous tourne le dos, c'est Antonin, le fils de l'empereur romain Hadrien, nîmois par son grand-père.
La présence des Romains à Nîmes n'est pas une surprise et les vestiges sont encore visibles. Au Moyen-Âge, certains sont détruits, comme le rempart, ou transformés.

La Maison Carrée par exemple devint un couvent, abrita un temps la préfecture, puis des collections de pierres antiques. Sur les murs de la Maison Carrée on distingue encore les ouvertures percées pour le couvent (à droite et à gauche).

A partir de la Renaissance de riches bourgeois protestants pour la plupart, érudits,  s'intéressent à l'antiquité et se font collectionneurs. Et lorsque les collections deviennent trop importantes il faut un lieu pour les exposer: ce sera l'origine des musées nîmois. Faisons donc un petit tour en ville.

La Porte Auguste servit de musée lapidaire, après avoir fait partie du château royal puis d'un couvent.

Le savant Jean-François Séguier, fit construire cette belle demeure en 1768 pour abriter sa bibliothèque et ses nombreuses et riches collections connues internationalement.  Ce fut le premier musée officiel de Nîmes. Hélas, l'hôtel particulier est bien délabré. Il légua sa bibliothèque à la ville.

A suivre...

 


Commentaires

 

1. Mr-He  le 27-09-2018 à 01:48:48  (site)

Bonjour Christine
je continue cette visite avec plaisir, car je ne cannais pas cette ville
Avec amitiés
René de Chine

2. anaflore  le 27-09-2018 à 08:16:17  (site)

De beaux vestiges à visiter et avec un guide c est encore mieux
Merci de partager
Bon jeudi kikou

3. pouty88  le 27-09-2018 à 09:17:14  (site)

bonjour c'est beau ,je suis aller plusieurs fois à Nîmes mes justes en la traversant !!!
bonne journée
pouty

4. fafa12  le 27-09-2018 à 11:24:22  (site)

bonjour christineb
merci beaucoup pour ton petit com chez moi.
passe un bon jeudi.
bises.

5. fanfan76  le 27-09-2018 à 14:21:33  (site)

Bonjour Christine, une belle ville Nîmes et un riche patrimoine, merci Christine, bonne après midi, fanfan

6. la piote  le 27-09-2018 à 15:43:35  (site)

Cc chris
De bien jolies photos sur nimes et SurTouT un tas de choses que j ignorai...merci
Bne semaine bisous de moi merci

7. rose028  le 27-09-2018 à 16:44:51  (site)

bonsoir merci pour le com , passe une bonne soirée et un bon vendredi bisous anna

8. seringa  le 27-09-2018 à 17:34:37  (site)

J'ai du mal à imaginer la préfecture dans la Maison Carrée...
Au fait, les travaux du Tram sont terminés ??
Bonne fin de semaine Christine. Une bise.
Seringa.

9. Fleurdemot  le 28-09-2018 à 18:29:22  (site)

Bonsoir Christine,c'est une belle visite et Nimes n'est pas trop loin de l'Italie,les Romains un peu partout et bien que tout celà vivent encore aujourd hui à travers ce musée quand à l hotel particulier,l'entretien coute cher,toutes ces pierres valent une fortune à remettre en état,bon weekend à toi,bizzz.

10. Miou14  le 29-09-2018 à 09:24:42  (site)

Bonjour Christine petit coucou du matin afin de partager cette agréable promenade qui corresponds si bien à mes gouts ...La vie a repris son cours avec des hauts et des bas, je profite de ce bel été indien pour"bricoler" mes fleurs. Je n'ai pas encore eu la motivation pour reprendre le blog ...
Merci à toi pour tes gentils mots, à bientôt bisous.

 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article