en chemin

voyages, lectures, nature

le 02-08-2015 11:25

Il trovatore, Verdi

Samedi 1er août, au théâtre antique d'Orange,dans le cadre des Chrorégies, on jouait Il Trovatore. Cet opéra de Verdi fut représenté pour la 1ère fois en janvier 1853.

 

Le spectacle commence à 21h30 et peu à peu, avant la tombée de la nuit,  le public se dirige vers le théâtre, chacun avec son coussin car les gradins de pierre sont durs et froids.

 

Le théâtre se remplit progressivement. L'orchestre national de France va s'installer, sous la direction de Bertrand de Billy.

 

Il Trovatore raconte une tragique histoire d'amour et de vengeance...

 

 

 

 

La québécoise Marie-Nicole Lemieux, dans le rôle de la gitane Azucena. 

Dans l'Espagne du Moyen-Âge, la gitane Azucena a enlevé le fils du comte de Luna pour venger sa mère, que le vieux comte avait envoyée au bûcher. Elle l'a élevé comme son propre fils, sous le nom de Manrico. Ce dernier (déguisé en trouvère, d'où le titre de l'opéra) tombe  amoureux de Leonora, dame d'honneur de la reine mais il a un rival: le jeune comte de Luna.

 

Le baryton roumain George Petean, un des artistes les plus applaudis.

Un messager vient annoncer à Manrico que Leonora, croyant qu'il a été tué par le comte, veut se faire religieuse. Il se précipite pour l'en empêcher et il arrive à temps à la porte du couvent, où le comte se préparait à enlever Leonora avant qu'elle ne prononce ses vœux. Manrico convainc sans peine Leonora de le suivre.

 

 

Leonora (de dos), par la soprano chinoise Hui He.

On prépare le mariage de Manrico et de Leonora. Au moment où leur union va être scellée, un messager vient annoncer qu' Azucena a été arrêtée par le Comte, qu'elle a été reconnue, et qu'elle est condamnée au bûcher pour crime d'enlèvement. La cérémonie du mariage est interrompue et Manrico se précipite hors de la forteresse pour délivrer sa mère.

 

Les éclairages transforment le mur antique en forteresse moyenâgeuse.

Fait prisonnier à son tour, Manrico est enfermé avec sa mère au donjon du palais de l'Aljaferia. Revenue discrètement au palais, Leonora propose au comte de l'épouser, à condition qu'il libère Manrico. Mais avant d'annoncer elle-même à Manrico qu'il peut partir, elle absorbe le poison qui lui permettra d'échapper à l'odieux mariage. Au mépris de son serment, Luna, dépité, donne l'ordre d'exécuter son rival sous les yeux de sa mère. Satisfaite, Azucena annonce alors au comte de Luna qu'il vient de mettre à mort son propre frère!

 

Le salut final: en avant Roberto Alagna incarne Manrico.

On peut entendre des extraits sonores à l'adresse suivante:

 http://culturebox.francetvinfo.fr/festivals/choregies-dorange

Merci à mes amies et amis pour ce très beau cadeau!

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. colea  le 02-08-2015 à 16:59:16  (site)

Bonjour Christine, j'aime beaucoup Verdi, surtout Rigoletto et don Carlos. Quel décor fabuleux!
Contente de revoir tes deux félines dans le billet précédent.
Bonne soirée, (plus fraiche?)
léa

2. fanfan76  le 02-08-2015 à 18:55:59  (site)

Bonsoir Christine, ah merci pour ce billet, j'aime beaucoup, Roberto Alagna, le ténor et l'homme très sympathique, j'aurais vraiment aimé voir ces chorégies, cet opéra de Verdi devait être un merveilleux spectacle, merci de nour conter l'histoire de ces personnages, je t'embrasse, bonne soirée, bon début de semaine, fanfansmiley_id239910

3. fanfan76  le 03-08-2015 à 08:45:44  (site)

Bonjour Christine, pas de problème, Christine, tu viens quand tu veux ou quand tu peux (sourire), l'été passe si vite... Je t'embrasse, bon lundi, fanfan

4. seringa  le 06-08-2015 à 16:27:18  (site)

Coucou de jeudi soir,
Très heureuse que vous ayez aimé.
(En ce qui concerne "Carmen", ce fut loin de faire l'unanimité. je n'ai pas regretté d'avoir déclaré forfait au dernier moment. P-O a moyennement apprécié la mise en scène.).
Je te souhaite une belle fin de semaine.
Gros bisous. Seringa.Zik

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 24-07-2015 21:13

Feignasse ou bosseuse?

 

A priori Cosy et Noisette passent leur jounée vautrées dans le jardin et on les comprend: il fait chaud!

 

Mais il y en une qui pousse le vice jusqu'à s'installer pour la sieste dans la pièce la plus chaude de la maison... côté pile

ou côté face

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Noisette, elle, est toujours sur le qui vive!

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. fanfan76  le 24-07-2015 à 19:30:47  (site)

Bonsoir Christine, ah oui, Cosy aime beaucoup la chaleur, c'est qu'ell la supporte bien...
Oui tu as deviné mon prénom, et quand j'étais enfant, ma famille souvent m'appelait fanfan, d'où ce speudo, bises, Christine, bon week-end pour toi également, fanfanSourire1

2. gegedu28  le 25-07-2015 à 09:52:13  (site)

Bonjour Christine,
J'imagine qu'avec leur pelage nos amis les chats ont quelques soucis à supporter la chaleur !, mais ils sont malins, ils se trouvent toujours un endroit au frais.
Mon Lucky, on ne le voit que pour "passer à table", ensuite il repart ... sans laisser de pourboire ! smiley_id117193
La semaine à venir s'annonce plus fraîche, on respirera un peu !
Allez, je te souhaite sur ce un bon et beau week-end.
Bien amicalement,
Gérard

3. belleestlavie  le 25-07-2015 à 10:35:40  (site)

bonjour Christine,
je dirai les deux. Rire.
Bon week-end.
Grosse bise
Cricri

4. pouty88  le 26-07-2015 à 06:41:46  (site)

bonjour trop chou
idem laguigne reste au frais sous les arbustes ou dans la baignoire ...mdr !
et le chaton reste avec nous ...
mais ce matin plus frais 5° ,qu'est que ça fais du bien ,on respire enfin !
bon dimanche
pouty

5. MelbeauSiteweb/melie  le 26-07-2015 à 16:38:15  (site)

Les chats ont leurs petites habitudes ! Et ces deux portraits croisés du caractère de chacune est intéressant ! Bonne soirée Sourire

6. Kriemhild  le 26-07-2015 à 18:59:14  (site)

Bonsoir !

Ah les chats ! Ils ont la belle vie hein !!
Bon, je dis trop rien vu que je suis en vacances lol !

Bonne soirée, bisous

7. dorothy  le 26-07-2015 à 19:21:56  (site)

Ils sont trop beaux!!!
c'est vrai que certains aiment la chaleur d'autres pas
le mien ne sait plus ou se mettre quand il fait chaud
alors il s'allonge sur le carrelage Sourire
Bonne soirée, à bientôt
Bisous

8. banga  le 28-07-2015 à 12:20:35  (site)

Bonjour Cristine petit passage entre deux lol ah ils sont super mimi tes chats bah c'est normal qu'il préfère la sieste avec toute la chaleur que l'on à eu Noisette est très belle un chat de race je pense ? je vois que tu es une mordu de lecture a voire ta belle collection de livres mais bon je n'avais pas besoin de voire les photos pour deviner lol avec tous les livres que tu nous présentes dans tes billets.
Ici sur Paris le temps est moins chaud voire beaucoup moins chaud lol je te souhaite un bel après midi bises.

9. wolfe  le 28-07-2015 à 13:10:15  (site)

Bonjour
Avec la chaleur, ils se sentent très mal!
Mon chat, c'est pas encore la grande forme. La bétadine a fait des croutes (ce que le vétérinaire m'a dit que cela ferait et que on devait la décoller un peu pour que toutes les cochonneries puisse s'évacuer) le problème c'est que lui la retiré complètement et il a un bon trou dans la joue...Alors on continue de désinfecté....
Bisous

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 22-07-2015 22:41

Avignon, festival off

 

 

Il aurait été dommage de laisser passer juillet sans faire un tour au festival d'Avignon. Pas de chance, le jour que j'ai choisi, mardi 21 juillet, est aussi le plus chaud: 40° à l'ombre...

De l'ombre, on en trouve rue des Teinturiers, sur la terrasse de L'Ubu où l'on peut manger une bonne tarte salée avec salade pour un prix raisonnable.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Evidemment, au soleil, ce n'est pas pareil...

 

Et entre les spectacles, plus de 1000 je crois, mon coeur balance!

 

 

Bonne pioche avec d'abord Mon amour fou de et par Roxane Kasperki: une femme tombe amoureuse d'un homme bipolaire. Elle se croit capable de le changer, de le sauver... mais elle risque d'y laisser sa santé et sa vie. Une très belle et émouvante performance d'actrice.

La Petite Molière, de Jean Anouilh, au théâtre du Grand Pavois, évoque des moments de la vie de Molière; les scènes mimées avec les comédiens masqués, dans le style de la comédie italienne, sont un vrai plaisir pour les yeux et un moment d'humour. Bravo à la compagnie Lizart. Dommage que la climatisation ait été arrêtée au début du spectacle...

Mais à la collection Lambert, il fait frais.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'homme qui marche, d'Alberto Giacometti. En arrière plan, les fascinants mobiles qui étaient exposés il y a un an à la prison Sainte-Anne.

 

 

 

 

 

 Le musée accueille l'exposition: Patrice Chéreau, un musée imaginaire, en hommage au metteur en scène de théâtre et d'opéra, réalisateur au cinéma, décédé en 2013.

 

Un portrait de Patrice Chéreau réalisé par Yan Pei-Ming en 2015.

 

La visite guidée est incluse dans le prix d'entrée et c'est une aide non négligeable pour qui n'est pas spécialiste. La carrière de Patrice Chéreau est ici racontée grâce à des vidéos mais aussi les oeuvres de peintres, de sculpteurs, qui l'inspirèrent.

 

On a de nombreux documents  puisque tout jeune il consignait son travail par écrit et a conservé toutes ses archives (dont de remarquables dessins). 

Un tout petit aperçu des oeuvres qui l'ont inspiré:

Opéra: il monta notamment Le Rhin de Richard Wagner.

 

Anselme Kiefer: Les Filles du Rhin.

Théâtre: impossible de citer toutes ses mises en scène; il joua un rôle important dans l'activité du théâtre des Amandiers à Nanterre.

Une photo de Ros Ribas, pendant la mise en scène de la pièce: La maison des morts, en 2007.

 

Cinéma: il réalisa entre autres la Reine Margot (prix du jury à Cannes en 1994), évoquant  les guerres de religion entre protestants et catholiques, avec Isabelle Adjani.

 

Anselme Kiefer: Les Reines de France.

 

Trois toiles de Yan Pei-Ming: Marat (13 juillet 1793) et les sculptures d'Erez Israeli: Head font référence à la dernière scène du film où la reine tient dans ses mains la tête  tranchée de son amant.

Patrice Chéreau s'intéresse au passé mais aussi au présent.

 

Abdel Abdessemed représente la violence en polyurétane usiné, 3D de nylon et grafite, lames de bistouri... qui hérissent tout la sculpture: impressionnant.

 

 

 

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. seringa  le 23-07-2015 à 04:08:21  (site)

Coucou Christine,
Eh bien ce fut une journée magnifiquement remplie.
Tu es comblée par les pièces de théâtre et par ta visite à La Fondation Lambert.
L'expo à la prison l'an passé m'avait ratatinée.(La chaleur était insupportable et les odeurs ... incommodantes).
Je t'admire quand même d'avoir résisté aux 40°, moi je me transforme en ectoplasme dès 11 H du mat' !...
Un léger mistral "aère" l'étage ce matin et j'en profite un peu.
Merci pour ce bel article.
Non Jeudi et un gros bisou.Seringa.

2. fanfan76  le 23-07-2015 à 07:39:35  (site)

Bonjour Christine, j'aurais eu beaucoup de mal avec ces températures élevées, moi Normande qui a déja du mal à supporter plus de vingt cinq degrés, surtout maintenant...
Mais tu as vu de belles représentations, j'aurais aimé, cette pièce l'amour fou sans aucun doute, et la visite à l'exposition Lambert, merci de partager avec nous...
Et merci pour le panorama, c'est mon mari qui a fait cette photo, c'est avec plaisir que je vais lui transmette ton compliment...
Je t'embrasse, Christine, bonne journée, bon jeudi, fanfan

édité le 23-07-2015 à 09:41:26

3. gegedu28  le 23-07-2015 à 07:47:26  (site)

Bonjour Christine,
Merci de ton passage sur mon blog. Et oui le vieil aqueduc n'est point entretenu, il est dans l'état où les ouvriers de l'époque Louis XIV l'ont laissé. Il devait, selon les plans, avoir trois niveaux d'arches.
... et aujourd'hui il y a même des arbres qui poussent dessus !!
Le festival d'Avignon est connu, mais je n'y suis jamais allé personnellement.
Températures plus fraîches sur la Beauce (25°C max aujourd'hui), ... on respire !
Je te souhaite une bonne journée avec un peu de fraîcheur également.
Amicalement,
Gérard

4. colea  le 23-07-2015 à 10:12:22  (site)

Bravo pour l'énergie et la visite à Avignon! ici on respire mieux depuis les orages, du coup me revoici dans mon bureau où il fait un agréable 25°. Les orages ont grillé mon téléphone, mais fait ressurgir les chats dans la maison!
Bon jeudi,
léa

5. jeanmi  le 23-07-2015 à 16:00:21  (site)

Coucou,
le nombre d'affichettes ! y a de trouver son bonheur.
La petite tarte à l'ombre, ça donne envie.
Passe un bon jeudi
bisous

6. belleestlavie  le 23-07-2015 à 20:06:57  (site)

bonsoir ma douce Christine,
merci pour ce beau reportage.
ah, tu es Lion, un signe que j'aime bien. J'ai des copines à Paris qui sont de ce signe.
Belle fin de semaine ma jolie.
Je t'embrasse
Cricri

7. pouty88  le 24-07-2015 à 04:22:14  (site)

bonjour et ben !
y a pas fait trop chaud ?
sisi c'est chaud mais bon ta eu du courage pour aller ,ta bien fait c'est beau !
moi je reste a la maison ,ma maladie n'est vraiment pas compatible avec le soleil et chaleur et je suis très fatiguée !
bonne journee
pouty

8. fanfan76  le 24-07-2015 à 10:40:24  (site)

Bonjour Christine, je ne sais pas si ton prénom est un speudo, mais j'ai vu que c'était ta fête, alors je passe te souhaiter une bonne fête, Christine, bises, fanfansmiley_id239910

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 19-07-2015 11:58

Vietnam, centre: My Son (fin)

Le site de My Son a été redécouvert à la fin du XIXème siècle par l'archéologue français Henri Parmentier.

 

On allait le préserver et commencer sa restauration lorsque les bombes américaines en détruisirent une grande partie.

 

C'est dire si les vestiges sont précieux.

 

 

Le toit en forme de coque de bateau daterait du Xème siècle; il témoigne d'influences architecturales malayo-polynésiennes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Le lingam ou linga (en sanskrit लिङ्गं, liṅgaṃ, « signe ») est une pierre dressée, souvent d'apparence phallique, représentation classique de Shiva et de l'énergie masculine.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce bassin ovale, peu profond, contenait l'eau sacrée destinée à être versée sur le lingam.

 

 La nature reprend ses droits.

Certains édifices sont en cours de restauration

 

 

 

 

 

 

 

Au premier plan, un cratère de bombe que la nature  recouvre peu à peu.

 

Fin de la visite

 

 

 

Un dernier regard sur My Son et ses maisons coloniales, avant de prendre l'avion pour le sud du Vietnam.

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. fanfan76  le 19-07-2015 à 11:17:39  (site)

Bonjour Christine, je comprends que ces vestiges sont précieux, formidable cet archéologue de les avoir redécouvert, merci beaucoup de ce partage, j'adore voir ces endroits grâce à tes photos...
Il est beau cette arbre rose au milieu de la verdure, j'aime aussi beaucoup cette photo...
Je t'embrasse, Christine, bon dimanche pour toi également...
Bon si j'avais ce pouvoir, j'aimerais t'envoyer notre pluie bien rafraichissante et bénéfique pour le jardin, entre-deux en plus, nous avons un beau soleil, fanfansmiley_id156803smiley_id239910

2. wolfe  le 20-07-2015 à 08:29:48  (site)

Bonjour
C'est charmant!
J'adore, les photos sont superbes!
Bisous

3. belleestlavie  le 22-07-2015 à 19:42:58  (site)

bonsoir ma petite Christine,
tu as vu de beaux sites ma jolie.
Merci de nous en faire profiter.
Belle soirée ma belle
Bisou

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 17-07-2015 10:20

Vietnam, centre: My Son (centre)

Quelques sculptures remarquables sont conservées sur le site de My Son, ainsi que des pierres portant des inscriptions en sanscrit.

 

 

Ce bas-relief représente deux éléphants sous un arbre où sont perchés deux oiseaux.

 

Beaucoup des richesses du site furent pillées. Les Français transportèrent certaines pièces au musée de la sculpture cham de Danang, ce qui  permit leur conservation car les bombardements américains visant une base vietcong installée là provoquèrent de gros dégâts.

 

On peut voir des statues entières, avec leur tête.

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

Mais il manque des têtes découpées par des pilleurs ou par les archéologues. Certaines seraient au musée Guimet.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le dieu Shiva: Destructeur, Créateur, roi de la danse; il a trois yeux et quatre bras.

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. fanfan76  le 17-07-2015 à 19:13:13  (site)

Bonsoir Christine, de très belles sculptures, merci du partage, Christine, je te souhaite une très bonne soirée et un bon week-end, bises, fanfan

2. dorothy  le 18-07-2015 à 19:59:24  (site)

Elles sont superbe ces sculptures!!
Merci pour ce partage
j'espère que tu va bien
Bon week end bisous

3. pouty88  le 20-07-2015 à 03:58:19  (site)

bonjour oh lala quels sculpture sur pierre mais comment ils faisaient ????
magnifique photos
t'es rester longtemps la bas !
bonne journee
pouty

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article