en chemin

voyages, lectures, nature

le 16-12-2015 21:54

Grignan

Après mon dernier article, un peu dur je le reconnais mais il ne faut pas se cacher la réalité, une petite bouffée d'oxygène:

Dans la Drôme le village de Grignan.
Le château de Grignan.


 Mais oui, vous savez, les lettres de la marquise de Sévigné... Tiens en voilà une.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Un certain luxe, ou un luxe certain.

   
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. gegedu28  le 16-12-2015 à 22:35:54  (site)

Bonsoir Christine,
J'aime beaucoup ces maisons drômoises avec leurs tuiles gouttières, ce sont des tuiles plus originales que celles qui recouvrent nos maisons beauceronnes (petites tuiles plates).
Le château est pas mal aussi.
Mais tu as de la chance, tu as pu faire des photos avec du soleil, nous c'est bien gris en ce moment.
A la prochaine !
Amicalment,
Gérard

2. seringa  le 17-12-2015 à 08:50:58  (site)

Coucou Christine,
Sympa cette excursion et merci pour la visite du château ... que nous n'avons jamais faite.
Bonne fin de semaine. Un bisou. Seringa.

3. dorothy  le 17-12-2015 à 15:07:48  (site)

Merci pour cette bonne bouffée d'oxygène et ces jolies photos!!
c'est vraiment beau!!
j'aime beaucoup les petits villages
Bonne apm bisous

4. fanfan76  le 17-12-2015 à 20:00:33  (site)

Bonsoir Christine, je suis bien rentrée, hier soir ...
Très joli ce village de Grignan, je ne connaissais pas...
Oui peut-être dur ton billet précédent, mais je partage complétement, ton point de vue, il ne faut pas se cacher la réalité, bises, bon Jeudi, fanfan

5. pouty88  le 18-12-2015 à 06:58:58  (site)

bonjour ah tu doit etre contente avec ce temps tout doux ,pour la rando c'est mieux est de belles photos !
bonne journee
pouty

6. banga  le 18-12-2015 à 11:56:59  (site)

Bonjour Christine superbe ce village de Grignan
et le château est magnifique la cour me fait penser un peut a la cour du château de Blois , merci pour ces belles photos de partage , ici temps doux bonne fin de journée bises.

7. colea  le 19-12-2015 à 11:16:30  (site)

Bonjour Christine, magnifique visite, eh oui, la vie comme ton blog est ainsi faite d'alternance de beautés et de d'horreurs, il est bon de n'ignorer ni les unes ni les autres.
Je pense souvent à ces malheureux migrants piétinant dans la boue ou entassés sur des barques.
Bon WE, ensoleillé? ici ciel bleu et frisquet, les chats fréquentent assidument fauteuils et radiateurs!
bien amicalement,
léa

8. gegedu28  le 24-12-2015 à 11:19:08  (site)

Bonjour Christine,
Je ne dis pas que le château de Grignan ne soit pas merveilleux, juste que mon Château de Maintenon est Fabuleux !
smiley_id156824
... je te laisse le découvrir :
http://gegedu28.vefblog.net/gege_du_28/cat7/2.html#Maintenon__le_Fabuleux_Nol_du_Chateau
Sur ce, j'en profite pour te souhaiter de Bonnes Fêtes de fin d'année, et on se retrouve en 2016 pour de nouvelles aventures 'bloguistiques' !
Amicalement,
Gérard

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 15-12-2015 21:26

Les bateaux ivre, de Jean-Paul Mari

       J'ai entendu parler de ce livre, Les Bateaux ivres,  fin octobre ou début novembre, sur France Inter à 18h. Et je ne regrette pas de l'avoir acheté, même si sa lecture est bouleversante.

Aujourd'hui, ma Mère la Méditerranée est en deuil, ses vagues pleurent un sel amer, ses plages roulent des corps gonflés, ses ports s'encombrent d'épaves trouées, ses quais résonnent du bruit des secours. Le flux continue,  régulier, suicidaire.

La Méditerranée, c'est l'histoire d'Ulysse, que l'on étudiait au collège, dérivant d'est en ouest, déjouant les pièges mais trouvant aussi de l'aide.

Ulysse l'émigré voyageait à travers un monde magique, entre dieux et démons, un parcours initiatique  dont le but  obstiné était  de revenir  chez lui (...)

D'ailleurs que signifie migrant? Entre un réfugié économique, politique, un expatrié, un rapatrié, etc. la différence est-elle celle de l'argent ou des

intérêts de la nation (?)

       Jean-Paul Mari est un reporter expérimenté, lettré, son oeuvre est reconnue par de nombreux prix. Ici, il ne nous parle pas des migrants comme aux infos de TF1 mais de la réalité: des cadavres, des viols, de la traite des plus faibles, essentiellement la traite des  Africains des pays d'Afrique noire.

En quelques années, près de cinquante mille Erythréens ont été pris en otage dans le Nord-Sinaï. Entre dix et douze mille n'en sont... jamais revenu. Pris en otage, séquestrés et torturés sans relâche. Leur histoire est celle d'un long voyage en enfer.

     Et il faudrait parler des viols systématiques des femmes à chaque passage de frontière, pour obtenir le fameux sésame. On est dans le réel... Qui écrira un jour l'histoire de  ces femmes humiliées et courageuses?

       A travers quelques histoires, celles de Robiel, d'Abdhelaziz, de Zachiel ou de Fassi...; à travers quelques lieux: Calais, Tanger, la Turquie, la Grèce, la Guinée, Lampeduza..., l'auteur dresse un portrait effrayant de ce qu'est devenue notre "humanité"....  On croit savoir, être bien au courant. Mais la réalité est pire. Il faut lire ce livre, mêmesi  sa lecture est parfois insoutenable.

Pourquoi accepter tant de souffrance? Pourquoi marcher vers un destin tragique? Pourquoi aller droit vers la mort? (...) Sur le chemin, la faim, la soif, la douleur, l'humiliation, la prison. Ils sont prêts à tout. Même s'ils ne le savent pas encore qu'il y a aussi la torture, le viol, la folie, la mort.Un sur douze meurt en chemin, estiment les experts. un sur douze.

 

Les bateaux ivres

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. belleestlavie  le 15-12-2015 à 21:55:31  (site)

Bonsoir ma petite Christine,
je n'ai pas l'impression que ce livre soit joyeux.
Bonne fin de soirée.
Bisou

2. fanfan76  le 15-12-2015 à 21:56:32  (site)

Bonsoir Christine, c’est terrible, on a du mal a croire que de telles horreurs existent, et pourtant ! Les politiques devraient intervenir pour empêcher ces cruautés...
J’ai pu voir les photos de Fontainebleau...
Demain, je rentre en Normandie...
Bises et bon mercredi, fanfan

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 11-12-2015 21:17

Fontainebleau, la forêt

 

 

 

 

 

Après la visite de Fontainebleau, nous voici dans la forêt, au nord de la ville, sur l'un des sentiers tracés par Denecourt  dans la première moitié du XIXème siècle. On y rencontre des êtres extraordinaires, qui ont toujours un oeil sur le randonneur...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un sourire parfois... peu rassurant:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Drôles de bêtes...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ci-dessous,  la trace des tailles de pavés  pour les rues de Fontainebleau.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Mais il est où, le chemin?

 

 

 

Pas d'inquiétude pourtant, les marquages sont bien dessinés et nous pouvons goûter à la beauté des sous-bois.

 

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. colea  le 12-12-2015 à 10:57:39  (site)

Bonjour Christine, c'est magnifique, et en effet il y a matière à imaginer des animaux extraordinaires préhistoriques ou extraterrestres! Une géniale promenade. Il y a je crois une école d'escalade dans cette forêt. Quand j'avais 6 ans nous avons passé des vacances à St-Guénolé, et sur le trajet vers la "grande plage" il y avait aussi des monstres où nous avions plaisir à découvrir des animaux étranges. Du coup le trajet nous semblait plus court avant d'arriver enfin à la plage. C'est là que j'ai appris à nager!
bon WE, et j'espère meilleure soirée de dimanche que la semaine dernière. Mais de toute façon ça reste inquiétant.
amitiés,
léa

2. fanfan76  le 13-12-2015 à 13:55:50  (site)

Bonjour Christine, je ne vois aucune photo, je suis sur ma tablette, je les regarderai à mon retour, bon dimanche, bises, fanfan

3. pouty88  le 16-12-2015 à 06:16:02  (site)

bonjour ouah sacré rocher !
c'est beau ...
je vois un chien qui dort et puis un éléphant ....mdr !
bonne journee
pouty

4. banga  le 16-12-2015 à 11:11:52  (site)

Bonjour Christine curieux ces pierres avec ces formes je ne connaissais pas c'est très beau ici on à de la pluie sur Paris passe une très bonne journée bises.

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 09-12-2015 21:33

Fontainebleau, le château

Quelques photos prises lors de mon passage à Fontainebleau en novembre dernier. Un aperçu très rapide, ce n'était pas le but de la journée.

 

De la gare de Fontainebleau-Avon on arrive par la grande prairie.

 

La fontaine de Diane: la statue de Diane chasseresse, entourée de chiens et de têtes de cerfs crachant de l'eau, date d'Henri IV.

 

Le château et son entrée majestueuse.

 

 

La partie la plus ancienne du château.

 

L'étang des carpes a été aménagé dès le moyen-âge.

Le pavillon, dans un cadre romantique, date de Louis XIV et a été reconstruit par Napoléon Ier.

 

La grande prairie... vue du château.

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. seringa  le 10-12-2015 à 17:51:25  (site)

Coucou du soir chère Christine,
Merci pour ce reportage sur ce château que je ne connaissais pas.
Les photos sont très belles. J'aime beaucoup la lumière de la première.
Merci pour ta visite et ton gentil comm" hier soir.
Passe une bonne fin de semaine.
Un gros bisou. seringa.

2. lapiecardie  le 10-12-2015 à 19:02:44  (site)

bonsoir et merci pour ton commentaire, je m’intéresse à la politique sans militer et j'aime bien échanger des idées .
J espère que ton récent séjour en Picardie a été agréable et que tu as été dépaysée dans le sens positif, mais je vois que la région ne t'es pas entiérement inconnue, j'ai lu des articles sur la baie de Somme, elle est pas belle notre région??? loin des clichés de plaines à betteraves!!!( je suis un peu chauvine je le confesse) et puis la Picardie est un vrai trésor historique dans l’Oise notamment , mais aussi de très beaux paysages en Thiérache dans l’Aisne....
je connais le château de Fontainebleau que j'ai eu l'occasion de visiter avec son escalier en forme de fer à cheval, là ou je crois Napoléon a fait ses adieux.
bonne soirée,
Marie

édité le 10-12-2015 à 20:03:36

3. belleestlavie  le 10-12-2015 à 21:18:26  (site)

bonsoir Christine,
joli château que je ne connais pas, je ne suis jamais allée à Fontainebleau pourtant c'est proche de Paris.
Belle soirée ma belle et bon vendredi.
Grosse bise
Cricri

4. ambre2  le 11-12-2015 à 13:44:42  (site)

Un vrai régal ce château !! L'un des plus beaux de France... Merci pour cette balade. Et bon week-end.

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 03-12-2015 21:31

Soundtrack, de Furukawa Hideo

       Soundtrack est un roman à la fois étrange et extraordinaire. Il commence comme une histoire de Robinson: deux enfants se retrouvent sur une île déserte et survivent grâce à leur ingéniosité et au hasard. Retrouvés et ramenés dans la civilisation ils vont suivre deux chemins différents.

       Là, le roman change totalement, ou presque, de direction. On découvre un Japon scindé en deux ou en trois: d'un côté les cadres traditionnels, les familles, une société policée. De l'autre la mafia, les bandes armées. Enfin les clandestins, les sans nom, ceux que l'on exploite parce qu'ils n'ont aucun droit.

       Hitsujiko, la petite fille du début, est devenue une jeune femme extraordinaire: ses talents de danseuse fascinent

Hitsujiko vibrait. Hitsujiko savait. Elle ne le savait pas avec les mots, elle le savait avec tout son corps. ce n'était pas elle qui dansait, mais, dansant, par la danse, elle réveillait les émotions qui dormaient chez les autres, et ces émotions les amenaient à entrer dans la danse, les couches profondes de leur désir les faisaient danser.

Elle entraine avec elle toute une troupe de jeune filles prêtes à faire éclater une société bardée de principes et de pas mal d'hypocrisie,

à se comporter comme de simples "humaines".

        Touta, lui, n'a pas eu le même destin ni la même chance. Pourtant il va découvrir les strates cachées de la société et agir comme un héros.

       Et puis il y a Leni, qui habite au Liban, un quartier d'immigrés de Tokyo, et qui a pour ami un corbeau, Kroy, aux pouvoirs étranges. Furukawa Hideo excelle dans le récit des scènes d'action, souvent violentes..

Kroy prend son envol. Leni part vers le mur du côté du plus petit des trois gardes. Il a repéré une défaillance du côté de l'homme du Talus, ou du garde en chaise roulante. (...) Il bondit. Kroy vient en appui . Il attaque le garde derrière la tête à coups de bec.

     Bref impossible de résumer ceroman bouleversant qui est à la fois fable, roman de science-fiction, dans un contexte de réchauffement climatique et de canicule meurtrière, ô combien d'actualité, d'information par internet délirante et  de censure. Les moustiques et les maladies prolifèrent.... La récurrence dans la littérature japonaise de la présence des clandestins, des immigrés, des laisser pour compte, montre qu'il ne s'agit pas d'un hasard mais sans doute d'un problème majeur. On sait d'ailleurs que parmi les dépollueurs de Fukushima, il n'y a pas que des volontaires.

 

livre soundtrack

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. fanfan76  le 03-12-2015 à 21:02:41  (site)

Bonsoir Christine, un roman avec des personnages tous différents et qui forcément ne connaitront pas le même destin.
Bises et bon vendredi, fanfan

2. dorothy  le 03-12-2015 à 21:07:44  (site)

je vois que tu lis beaucoup toi aussi
moi en ce moment comme je révise beaucoup la danse pour les démos en vue du téléthon j'ai moins de temps à la lecture alors j'ai du mal à terminer mes bouquins
Sinon en ce moment je lis les gens heureux lisent et boivent du café de Agnés Martin Lugand et la suite qui m'attend la vie est facile, ne t'inquiète pas du même auteur..
Il a l'air pas mal aussi le tien...
Je suis trés variée dans mes lectures et tout dépend les moments aussi..
Bonne soirée bisous

3. seringa  le 04-12-2015 à 03:45:13  (site)

Coucou Christine,
Un roman riche et passionnant d'après ta présentation allèchante.

Passe un bon w-e.Un gros bisou. Seringa.

4. anaflore  le 04-12-2015 à 06:38:23  (site)

on a beau critiqué les faiseurs de violences c'est j'ai toujours pensé en grande partie dans l'éducation parents et école qu'il faut chercher les sources !!!aprés il y a des exceptions ......j'ai l'impression que ce livre résume un peu ma pensée bon wk

5. belleestlavie  le 04-12-2015 à 21:00:52  (site)

bonsoir ma douce Christine,
le début de ce roman me met l'eau à la bouche. Se trouver sur une ile déserte comme cela me plairait bien par les temps qui courent.
Bon week-end ma jolie.
Grosse bise
Cricri

6. colea  le 05-12-2015 à 17:26:21  (site)

Bonjour Christine, tu as l'art de dénicher des romans surprenants et prenants. En ce moment je relis du Roger Ikor " Le semeur de vent", qui raconte l'essai de réalisation d'un village qui se passerait de l'argent ce qui l'amène à réfléchir sur les notions de démocratie, royauté, dictature, dévouement et égoïsme et c'est vivant car les personnages sont bien caractérisés. En fait je dis que je relis, mais je crois que je ne l'avais jamais lu, ça traînait dans les rayons!
Bon WE, et bon vote!
léa

7. fanfan76  le 06-12-2015 à 13:18:19  (site)

Bonjour Christine, passes un bon dimanche...
Je pars chez mes enfants de l'Isère mardi, pour une dizaine de jours par le TGV, je vais mettre mon blog en pause.
Bises, prends bien soin de toi, fanfansmiley_id2385154

8. banga  le 08-12-2015 à 16:45:58  (site)

Bonsoir Christine,un roman qui m'à l'air bouleversant et émotif , j’espère que tu vas bien ici de al pluie sur Paris bonne fin de semaine bises.

9. jeanmi  le 09-12-2015 à 14:10:40  (site)

Coucou,
Je me suis acheté un livre aussi, c'est comment braquer une banque sans perdre son dentier, j'aime bien ce style de bouquin, ça me fait rire.
Gros bisous

10. seringa  le 10-12-2015 à 17:53:12  (site)

Ouh la la ... Trop dur pour moi tout ça !!!...
Je me contenterai de ton résumé.
Gros bisou Christine. Seringa.

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article