en chemin

voyages, lectures, nature

le 15-02-2014 21:19

Le Peintre d'éventail, d'Hubert Haddad

       Matabei, à la suite d'un accident de voiture  au cours duquel il a causé involontairement la mort d'une jeune fille, se réfugie dans la pension de famille de Madame Hirson, où se croisent différents personnages. Il fait la connaissance d'un vieil homme, Osaki Tanako, jardinier et peintre d'éventails (d'où le titre: Peintre d'éventail) qui en fait son disciple.

Le ciel peu à peu s'éclaircit; du brouillard ne persistait plus qu'un nimbe entre le soleil et les contours bleutés du lac. Ce jour d'automne était d'une insolite douceur après les pluies des tempêtes.

       Matabei échoue lorsqu'il veut transmettre à Hi Han, un jeune homme, cet art. Et ils seront des rivaux amoureux jusqu'à ce qu'un tsunami vienne brouiller toutes les cartes.

Il y eut une troisième exlosion le lendemain à l'aube. Une épaisse fumée tournoya dans l'azur à peine voilé de brume et, chassée par le vent d'est, alla coiffer la première montagne d'un panache en forme de cortinaire (sorte de champignon).

       L'écriture d'Hubert Haddad est poétique et précieuse, peut-être trop à mon goût, même s'il y a de très belles pages.

 

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. fanfan76  le 15-02-2014 à 20:37:01

Bonsoir Christine, j'aime beaucoup les histoires dans les pensions de famille, où il y a une rencontre de personnages, parfois insolites!...Merci pour ce partage.
J'espère que tu pourras faire une jolie randonnée demain et peut-être si tu le désires partager avec nous de belles photos pour nous faire découvrir un peu plus ta magnifique région.
Bises et très bon dimanche que je te souhaite ensoleillé. fanfansmiley_id117182

2. wolfe  le 16-02-2014 à 09:05:31  (site)

Bonjour
Il a l'air pas mal comme livre!
Bisous

3. lafianceedusoleil  le 16-02-2014 à 09:18:53  (site)

bonjour ma petite Christine,
un joli livre poétique en vue.
Bon dimanche ma jolie.
Je t'embrasse
Cricri

4. Kriemhild  le 16-02-2014 à 15:15:28  (site)

Bonjour !

J'espère que tu vas bien et que tu te remets de ta jalousie envers mon dîner de St Valentin, lol !

Bonne après-midi, bisous

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 12-02-2014 21:27

La Bastide

Autour de Goudargues, que l'on appelle La Venise gardoise..., il y a beaucoup de possibilités de randonnées. Par exemple on peut aller à Saint Gély , au sud-est, et de là monter par un charmant chemin bordé de chênes et de buis, jusqu'à la chapelle Saint Sauveur.

Une belle légende à propos de ce site: le seigneur de La Roque, apprenant que la princesse de Verfeuil était prisonnière, la délivra. Mais la demoiselle s'évanouit près de la chapelle; le jeune homme lui rendit la vie grâce à un baiser. Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants..: ça c'est moi qui l'ajoute, je n'en sais rien! Mais depuis, la colline est réputée porter bonheur aux amoureux.

 

On y a aussi une belle vue sur la région et même des sommets enneigés, au loin (le Tanargue en Ardèche?).

 

On peut aussi partir de La Bastide, au sud de Goudargues, pour cheminer jusqu'à la chapelle de Goussargues et revenir par Toupian,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

hameau sur lequel veillent ces chouettes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Une jolie source au bord du chemin.

Le lavoir de La Bastide

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Son château privé et le donjon carré du XIIIème siècle

 


 

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. fanfan76  le 12-02-2014 à 20:44:38  (site)

Bonsoir Christine, une jolie randonnée, oui c'est drôle avec ces statues des oiseaux nocturnes, il doit y en avoir beaucoup dans cette région. Je t'embrasse, merci pour cette balade, ça m'a fait prendre l'air,(sourire), moi qui en ce moment, ne sors plus beaucoup, aujourd'hui en Normandie, pluie et vent. Merci Christine, bonne soirée, BON JEUDI. fanfan

2. lafianceedusoleil  le 13-02-2014 à 09:28:16  (site)

bonjour ma petite Christine,
de merveilleuses photos que tu nous mets. C'est un bel endroit.
Bonne journée ma belle.
Je t'embrasse
Cricri

3. gegedu28  le 13-02-2014 à 09:50:35  (site)

Bonjour Christine,
Tu devrais écrire un livre sur les randonnées dans ta région, je suis sur que çà intéresserait beaucoup de monde. Un bouquin orienté randonnées bien sûr, mais aussi patrimoine sur les parcours proposés.
Le billet que tu nous présentes encore aujourd'hui en est une parfaite illustration.
smiley_id117199
Continue sur cette voie !
Amicalement,
Gérard

4. wolfe  le 13-02-2014 à 16:01:28  (site)

Bonsoir
En fait c'est un film. Je trouve pour ma part que les films font moins peur que les livres, parce qu'avec un livre tu te fais ta propre opinion.
Bisous

5. lafianceedusoleil  le 13-02-2014 à 22:09:12  (site)

bonsoir ma petite Christine,
je te souhaite une douce nuit et une belle fin de semaine.
Je t'embrasse

smiley_id117191smiley_id172957smiley_id172963smiley_id118669

6. colea  le 14-02-2014 à 10:56:23  (site)

Bonjour Christine, quel rêve, cette visite autour de Goudargues! on se plonge avec délice dans les paysages, les ruelles, et les sources.
Le cheval de mon poème n'est pas un cheval précis, mais né de l'image des gros rouleaux des vagues qui me faisaient penser aux crinières des chevaux.
Bonne journée à toi,
bisous,
Léa

7. Kriemhild  le 14-02-2014 à 13:01:22  (site)

Bonjour !

Encore une balade qu'il me faudrait faire !!! Mais je n'ai guère le temps... Les vacances arrivent bientôt, heureusement !

Bonne St Valentin, bisous

8. Misscalimero  le 15-02-2014 à 08:15:30

bonjour!
quelle belle balade, une fois de plus!! merci de la partager avec nous! c'est super agréable et ça donne envie...quand la météo le permettra hein!! lol
bon week end
bisous

9. pouty88  le 15-02-2014 à 19:13:33  (site)

bonsoir
me revoilà de retour j'ai eu une sinusite et bcp de fièvre mais bon avec ces temps comment veut tu..
et toi comment va tu et ton chat????
toujours rien je suppose.
bon je vois que ta fait de belle balade ; magnifique photo
bonne soirée
pouty

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 09-02-2014 21:46

Musée de Lodève

Le musée de Lodève propose jusqu'au 30 mars Les Chefs d'oeuvre de la collection Arkas.

Lucien Arkas est issu d'une ancienne famille marseillaise, installée à Izmir depuis 300 ans. C'est donc naturellement vers la France qu'il se tourne pour la première exposition de ses œuvres hors de Turquie. Il a accepté que les murs de sa demeure soient pour un temps dégarnis afin de permettre cette exposition exceptionnelle au Musée de Lodève.

Il s'agit d'oeuvres picturales de la  seconde moitié du XIXème siècle et du début du XXème siècle.

 

 

Mais avant de monter au 1er étage, où sont exposés les tableaux, nous passons par le rez de chaussée au milieu des sculptures de Paul Dardé.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Faune guettent une nymphe:

Parmi les oeuvres exposées, voici un choix subjectif:

 

de Pierre-Auguste Cot, un tableau aux multiples titres: Chut! ou Le secret, ou Jeune femme. Le mystère reste entier...

Voici le portrait, plus sage, de Gabrielle Cot, par William Bourguereau.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le ruban bleu, d'Alfred Stevens

 

Suzanne Valadon, femme peintre et femme libre, peinte par Edouard Heuzé en 1912: Femme enfilant son bas

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un tableau de Van Dongen qui sert d'affiche à l'exposition:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 En dehors des portraits, nous pouvons voir des paysages comme ces Pêcheurs à pied au couchant, de Ferdinand Loyen de Puigaudeau.

 

  ou Venise, peinte par Henri Martin en 1910

 

On redescend,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 et au sortir du musée, cette magnifique parole...


 

 

 

 

 

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. fanfan76  le 09-02-2014 à 21:10:04  (site)

Bonsoir Christine, très joli musée où sont exposés de beaux portraits de femmes, jolie citation pour la fin de la visite, merci, Christine pour ce partage. Bon début de semaine. Bises. fanfan

2. anaflore  le 10-02-2014 à 03:25:59  (site)

merci pour cette jolie visite douce semaine

3. lafianceedusoleil  le 10-02-2014 à 07:54:16  (site)

bonjour ma petite Christine,
je suis déjà allée à Lodève deux ou trois fois; une journée.
Je ne savais pas qu'il y avait un beau musée avec de beaux tableaux.
Merci pour la présentation du musée.
Je te souhaite un bon début de semaine.
Je t'embrasse très fort.
Cricri

4. wolfe  le 10-02-2014 à 17:00:18  (site)

Bonsoir
J'adore les musées!
Merci pour l'adresse du site.
Bisous

5. Kriemhild  le 11-02-2014 à 18:18:24  (site)

Bonsoir !

Lodève... ça me dit quelque chose !
Ce musée a l'air sympa !

Bonne soirée, bisous.

6. Misscalimero  le 11-02-2014 à 18:59:11

coucou!!!
merci sincerement pour cette visite au musée!! j'adore les musées!! merci beaucoup!!
bisooous

7. lafianceedusoleil  le 12-02-2014 à 08:36:36  (site)

coucou Christine,
j'espère te trouver rayonnante.
Je te souhaite une belle journée.
Je t'embrasse très fort.
Cricri

8. colea  le 12-02-2014 à 13:13:56  (site)

Bonjour Christine, très intéressant ce musée, je ne connaissais pas la plupart des peintres exposés. Lodève par contre me dit quelque chose à cause de la route de Lodève à Montpellier!
Bonne journée,
bisous,
Léa

9. jeanmi  le 12-02-2014 à 15:26:19  (site)

Hello,

Le portrait de gabrielle cot, on dirait presque une photo tellement les teintes sont proches du naturel.
Passe une bonne journée,
bises

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 08-02-2014 21:14

Le quatrième mur, de Sorj Chalandon

       En général le prix Goncourt des Lycéens est toujours un livre intéressant. Celui de 2013, de Sorj Chalandon, ne manque pas de qualités. Georges est un jeune homme des années 70, pétri de certitudes, engagé dans des actions violentes d'extrême-gauche. Sa rencontre avec Samuel, metteur en scène grec victime du régime des colonels dans sa patrie, et de surcroît juif, va bouleverser sa vie.

       Samuel avait le projet de monter le drame Antigone, de Jean Anouilh, dans le Liban déchiré par la guerre, avec des acteurs des différents partis hostiles: une sorte de trève, un moment  exceptionnel de paix. Cette pièce oppose, dans un contexte de guerre civile, Antigone, pour qui la morale individuelle prime, à son oncle Créon pour qui les lois collectives sont plus importantes. Mais malade, se sachant condamné, Samuel confie à Georges le soin de poursuivre son objectif.

Mon Sam. Je ne l'ai pas reconnu lorsque je suis entré. J'ai retenu mes larmes. Il était flétri par tout ce temps manqué.

- Tu n'y es pour rien, tu sais?

Je savais, bien sûr. Il a ouvert la main. J'y ai posé la mienne. jamais je n'avais tenu mon ami autrement que par le regard.

- Qu'est-ce que je peux faire pour toi?

Il a levé les yeux.

- Beaucoup. Tu peux faire beaucoup.

       Seulement, si au début tout semble relativement possible, la situation politique explosive, les massacres de Palestiniens comme de Juifs, l'opposition entre plusieurs clans, vont entrainer Georges vers la mort, dans un drame qui n'a plus rien de littéraire.

 Il m'a expliqué que Beyrouth était coupé du monde. L'aéroport avait été bombardé. (...)

- Et notre pièce?

J'ai dit qu'il nous restait peu de temps, peu de répétitions, qu'il allait falloir retrouver tout le monde. Qu'on s'était dispersé comme ça, sans rendez-vous. Que la date du 1er octobre tenait toujours. Qu'il n'était plus possible d'arrêter maintenant. Que tous étaient d'accord. Les chiites, les chrétiens les Palestiniens. Qu'il était trop tard pour reculer.

-C'est trop tard pour reculer, Yassine.

Mes yeux brûlaient de larmes.

        Georges, le narrateur, a franchi Le quatrième mur, dont parle le titre, celui du théâtre, pour rejoindre la réalité:

Le quatrième mur est un écran imaginaire qui sépare l'acteur du spectateur. Parallèle au mur de fond de scène, il se situe entre le plateau et la salle, au niveau de la rampe.

Le public voit alors une action qui est censée se dérouler indépendamment de lui. Il se trouve en position de voyeur : rien ne lui échappe mais il ne peut pas intervenir. (Wikipedia)

 

Détails sur le produit

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. lafianceedusoleil  le 09-02-2014 à 08:20:14  (site)

bonjour Christine,
je te souhaite une belle journée ma jolie.
Jolie fleur mauve à gauche. Je ne sais pas ce que c'est. Est-ce un bleuet ?
Je t'embrasse très fort.
Cricri

2. fanfan76  le 09-02-2014 à 08:56:32  (site)

Bonjour Christine, merci Christine pour ton message, je te souhaite un très bon dimanche. Bises. fanfan

édité le 09-02-2014 à 09:57:37

3. wolfe  le 09-02-2014 à 15:19:47  (site)

Bonjour
Ah c'est bien de le savoir ça! Ce sont des bisons d'Amérique ou des bison de l'Ancien monde?
Bisous

4. Kriemhild  le 09-02-2014 à 16:24:18  (site)

Bonjour !

Eh ben dis donc, quand je vois tout ce que tu lis, je me dis que je ne suis qu'une lectrice de pacotille, lol !

Bonne fin de journée, bisous

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 07-02-2014 21:22

Les villages Viganais

Une randonnée d'hiver dans les Cévennes, c'est possible, à condition de marcher sur le versant sud du Mont Aigoual.

14km, 640m de dénivelée cumulée. TOP 2641E.

Le départ se fait du parking à l'entrée de Molières, charmant village à l'ouest du Vigan qui s'appelle en réalité depuis 1894: Molières-Cavaillac pour éviter la confusion avec Molières sur Cèze. Il connut une activité minière, textile et agricole (huile d'olive) jusqu'au milieu du XXème siècle.

On suit le balisage jaune jusqu'au rocher d'Esparon d'où l'on a une belle vue sur la vallée de l'Arre et le bois de Tessonne, le massif qui lui fait face.

Superbe passage dans le chaos de rochers calcaires (un tremblement de terre eut lieu en l'an 580), au milieu des cèdres...

 

 

 

 

 

 

 

 

 A l'entrée d'Esparon la chapelle et un cimetière d'aspect "romantique".

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On descend pour rejoindre le GR de pays, le tour du pays viganais, mais au lieu de prendre le sentier balisé, on monte plein nord par les bois( derrière le mas que l'on aperçoit) puis par une piste jusqu'au Mas La Plège. Ensuite on peut croiser un troupeau placide...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On arrive au col de Mouzoulès, caractérisé par ses menhirs et son monument en souvenir des victimes protestantes des guerres de religion.

 

Descente vers Bréau-et-Salagosse, joli village au temple octogonal; il suffit ensuite de suivre le balisage jaune pour retrouver Molières. 


 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. lafianceedusoleil  le 07-02-2014 à 21:06:28  (site)

bonsoir ma petite Christine;
c'est un beau documentaire que tu nous présentes ce soir.
Je découvre beaucoup de beaux sites avec toi.
Bon week-end ma jolie.
Je t'embrasse très fort.
Cricri

2. gegedu28  le 07-02-2014 à 21:42:48  (site)

Bonsoir Christine,
Encore une superbe balade dans les Cévennes, avec des paysages sublimes. J'aime bien les vallonnements que vous avez dans votre région.
... çà change de notre platitude beauceronne !
Mais la Beauce, on l'apprécie l'été, au moment des moissons, c'est le moment où elle brille de toute sa splendeur.
Pas de neige dans les Cévennes ?, ... ce n'est peut-être pas assez haut !
Sur ce, je te souhaite un bon week-end.
Amicalement,
Gérard

3. fanfan76  le 08-02-2014 à 12:05:08

Bonjour Christine, jolie rando avec la rencontre de beaux chevaux.
Bon week-end, bises. fanfansmiley_id117182

4. Kriemhild  le 08-02-2014 à 12:07:33  (site)

Bonjour !

De belles photos !!! Cela donne envie d'y aller, surtout maintenant que je cherche des ballades (à vélo) à faire dans le coin. Mais là, il y a trop de dénivelé... On veut commencer par du quasi plat nous ! On ne veut pas prendre le risque d'être découragé !

Bonne journée et bon week-end, bisous.

5. wolfe  le 08-02-2014 à 16:04:56  (site)

Bonsoir
Oh comme c'est magnifique!!
En fait il y a du japonais quand même, on l'entend au tout début jusqu'à 0:18 et de 0:45 à la fin sur la vidéo qui dure 0:58.
Bisous

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article