en chemin

voyages, lectures, nature

le 14-07-2013 21:10

Rando-poche, 28 juin 2013

Quelques idées de lecture, à l'ombre, dans la torpeur de ce mois de juillet...

       Joêlle conseille la lecture de 14 de Jean Echenoz: une écriture claire et clairvoyante pour parler de cinq jeunes hommes d'un même village partis à la guerre. Un texte vrai, humain. Dans Un Petit  Boulot, de Iain Levison, des jeunes gens sans racines, sans boulot, affrontent l'Amérique en crise.

       Françoise propose un document: Les Trois Morts de Georges Politzer , écrit par son fils. Michel Politzer évoque ses parents qui vécurent dans la clandestinité et  se souvient de son père disparu alors qu'il avait 7 ans. C'est émouvant et bien écrit.

       Gisèle a aimé Samedi de Ian Mac Ewan: le destin d'un neurochirurgien en 2003 bascule. L'histoire d'une journée et du monde contemporain. A lire aussi, Corniche Kennedy de Maylis de Kerangal, où il est question de la Sibérie et de rencontres humaines...

       Quant à moi, je rappelle mon enthousiasme pour Repulse Bay , d'Olivier Lebé, exprimé dans un article précédent!

 

 

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. fanfan76  le 14-07-2013 à 20:04:26  (site)

Bonsoir Christine, merci pour tes compliments, c'est gentil. Bonne semaine pour toi également. Il a fait vraiment très chaud, aujourd'hui, j'espère que l'on pourra dormir. Je t'embrasse. fanfan.

2. lafianceedusoleil  le 14-07-2013 à 21:45:20  (site)

kikou ma belle Christine
une petite visite pour te souhaiter une magnifique semaine.
Aujourd'hui, nous étions en Belgique. Nous avons passé une belle journée.
Je t'embrasse
Cricri

3. pouty88  le 15-07-2013 à 15:21:26  (site)

bonjour
ah qu'il est mignon !tu l'a bien réussi celui là .
c'est beau les oiseaux ,j'adore les regarder .
bonne fin de journée
pouty

4. wolfe  le 16-07-2013 à 08:43:23  (site)

Bonjour
Je passe rapidement, je dois y aller!
Bisous

5. jeanmi  le 16-07-2013 à 15:40:29  (site)

Hello,
ben moi, j'ai bien aimé fleur de tonnerre et je vais bientot entamer le magasin des suicides.
Gros bisous

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 12-07-2013 21:51

Valloire

        Valloire est une abbaye cistercienne des XVII et XVIIIè siècles dans la vallée de l'Authie, non loin de la Baie de Somme.

 

        Surtout, ce sont de superbes jardins. Mes photos datent du mois de juin.

 

 

 

 

 

 

 

 

Conçus en 1987 par Gilles Clément, les jardins de Valloire s'étendent sur 8 hectares et intègrent une collection botanique de plus de 5000 espèces.

 

 

 

Ainsi, on passe de l'île d'or à l'île des lilas, de l'île pourpre à l'île d'argent, de l'île des épines douces à celle des papillons... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 hortensia,

  et ancolie et magnolia:


 

 

 

       On revient par la roseraie vers l'abbaye, mais la nature a du retard et des roses il y en a peu. Qu'importe, d'autres fleurs prennent la relève.

 

 Par le jardin bleu, on rejoint la Table des Jardiniers et ses fabuleux desserts

 

 

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. pouty88  le 13-07-2013 à 05:01:16  (site)

bonjour
ouah j'ai jamais vu un hortensia comme celui là ???
miam ton dessert !
encore une belle balade comme je vois.
bon samedi
pouty

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 09-07-2013 09:43

La Garçonne, de Victor Margueritte

       La garçonne désignait les femmes aux cheveux courts qui affichaient ainsi leur désir de rompre avec l'image de la féminité imposée par l'éducation, la religion, la société... C'est après avoir vu la belle exposition sur Tamara de Lempicka, à la Pinacothèque de Paris,  et découvert sa peinture (ci-dessous, La Tunique rose, 1927) et sa vie, que j'ai lu le roman: La Garçonne.

 

 

       Ce roman de Victor Margueritte, qui valut à l'auteur d'être radié de  la  Légion d'honneur en 1923, raconte l'histoire d'une jeune fille, Monique Lerbier, idéaliste, qui découvre que son fiancé lui ment et que son mariage n'est qu'une histoire d'argent arrangée entre ses parents et le dit fiancé.

Blanchet, un philosophe qui apparaît au début du roman,  lui avait prédit cet échec:

Vouloir associer le mariage et l'amour, c'est conjuguer le feu et l'eau, c'est unir la tempête et la rade! L'amour et le mariage peuvent coïncider, soit! Mais rarement ,et en tout cas, pas longtemps.

Il se montre visionnaire, propose de :

dépouiller l'amour de sa manie de possession réciproque, de son prétendu droit de propritété éternelle 

et prône l'égalité des sexes.

       L'action se passe essentiellement après la 1ère Guerre mondiale, tandis que les femmes se doivent d'accueillir les guerriers de retour au foyer, un rôle où l'on prétend les cantonner. Le droit de vote leur est à nouveau refusé en France.

L'auteur dresse un tableau mordant de la situation des femmes, comme dans cette description du public dans une salle de théâtre:

Les hommes en habit. Les femmes décolletées. Ce n'était sur la viandre fraîche des chairs comme sur l'étal des viandes faisandées, que gouttes de perles et rosée de diamants. Les corps les moins désirables comme les plus harmonieux s'exhibaient de l'aisselle au creux des reins, dans l'échancrure des robes légères. On eût dit un marché d'esclaves, sous l'oeil expert des amateurs et des marchands. Ils calibraient d'un regard le galbe des torses, les bras heureux d'être nus, l'offre des seins, dans leurs niches.

       L'héroïne révoltée décide  de choisir sa vie: travailler, avoir des relations sexuelles avec qui elle veut (hommes ou femmes) - ce que les hommes vivent alors comme une humiliation, multiplier les expériences comme l'opium; elle aimerait aussi avoir un enfant,

un enfant qui n'appartiendrait qu'à elle et dont elle serait fière.

La Garçonne  est un livre  daté, il fut un best-seller des Années folles. En même temps, c'est une histoire très moderne: celle de la liberté de la femme et celle d'un pays en mutation et en crise

(...) cette désaffection grandissante d'un pays pour les idées générales qui, en fin de compte, l'orientent et le dirigent. Les divisions des partis - et la façon personnelle dont, lorsqu'ils sont au pouvoir, il l'exercent - dégoûtent peu à peu de la vie publique les meilleurs. Chacun ne s'occupe plus que de ses affaires.

 

 

 

 

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. wolfe  le 09-07-2013 à 08:39:45  (site)

Bonjour
C'est pas grave, tu sais tu lis ce que tu veux et si tu ne veux pas un simple bonjour de temps en temps suffit! LOL
Il a l'air pas mal ce livre!
Bisous

2. neverland  le 09-07-2013 à 09:33:26  (site)


Bonjour chère Christine, merci pour ton commentaire de soutien que tu m'as laissé, je suis heureuse d'avoir trouvé ici sur vef des personnes qui me lisent et me comprennent . J'ai lu à mon tour ton article sur ce livre , on a eu la chance d'avoir des femmes qui nous ont précédé qui se sont battus pour la cause féminine, les choses aujourd'hui ont-elles complètement évolué, non je crois pas je ne sais pas ce que tu en penses ? Ce que je suis sûr c'est que les femmes sont plus fortes bien plus fortes que les hommes, et moi aussi quand je lis le retour du guerrier au temps de la guerre, ça m'écoeur de lire pour qui se croyaient ces hommes, maintenant il y a des hommes respectueux et aussi des femmes dignes d'elles-même merci pour ton partage de livre, en ce moment je n'ai plus goût à la lecture, ce sont des passes et quand je me remets à lire, je dévore les livres, je te souhaite une belle journée ensoleillée je t'embrasse bisous sylvie

3. fanfan76  le 09-07-2013 à 09:38:16  (site)

Bonjour Christine, existe t-il en livre de poche ce roman? car j'aimerais le lire, je suis solidaire et m'intéresse à toutes ces femmes qui se sont battues pour obtenir le droit de vote, la contraception etc...Je te souhaite à mon tour une bonne semaine. fanfan.

4. lafianceedusoleil  le 09-07-2013 à 22:11:15  (site)

bonsoir ma douce Christine,
merci pour tes visites ma jolie.
Nous avons une météo exceptionnelle en ce moment. J'y prends goût. J'aime la chaleur.
Demain, je vais aller faire une virée à Deauville.
Tu es une dévoreuse de livres ma jolie.
Douce nuit et bon mercredi.
Je t'embrasse
Cricri

5. pouty88  le 10-07-2013 à 05:15:00  (site)

bonjour
ah je suis pas très romans ...
ah du basilic dans tout les LIDL y en a en ce moment ,je l’achète toujours la.
mais cette année j'ai réussis a en avoir dans la serre et en pot ,c'est la 1 ere fois que ça pousse ,celui sur la photo c'est celui que j'ai fais pousser ,et ben il est plus parfumer que celui qu'on achète ,mais bon dur dur a faire pousser dans nos coin ,pareil les limaces ou escargots en ra folle et m'avais tout manger...gru
bonne journée
pouty

6. lafianceedusoleil  le 10-07-2013 à 19:14:40  (site)

kikou ma douce Christine,
à propos, quand je suis arrivée à la gare Saint Lazare, le train partait. Ils avaient modifié les horaires à cause de travaux, je n'ai pu y aller. Le suivant était deux heures plus tard.
une petite visite amicale pour te souhaiter une bonne fin de journée et un bon jeudi.
Nous avons toujours un temps super.
Je t'embrasse
Cricri

édité le 10-07-2013 à 21:16:51

7. wolfe  le 12-07-2013 à 09:53:37  (site)

Bonjour
Merci pour le compliment!
Tu as oublié une chose très importante! Il cuisine aussi très bien! LOL
Bisous

8. fanfan76  le 12-07-2013 à 15:59:58  (site)

Bonsoir Christine, merci pour les renseignements concernant le livre. Tu as raison, si la condition féminine évolue, je pense qu'il y a quand même, matière à se faire du souci, parfois on a l'impression de revenir en arrière, pourtant il y a beaucoup de femmes qui par le passé, ont eu le courage d'affronter la société pour faire évoluer le statut des femmes., je t'embrasse et te souhaite un bon week-end. fanfan .

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 02-07-2013 21:33

Art nouveau, chez Mollard

       La brasserie Mollard est inscrite à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

       Les Mollard s'installent à Paris en 1867, où ils développent leur bougnat

Selon le Larousse: Familier. Débitant de boissons et marchand de charbon, souvent d'origine auvergnate.

 

 

       Le développement de la gare St Lazare et la proximité des Grands Magasins vont faire leur fortune.  En 1895, ils confient la transformation de leur établissement à l'architecte Edouard Niermans qui fait appel à des mosaïstes italiens, maîtres verriers, créant ce magnifique décor Art Nouveau.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

       Qu'on ne s'y trompe pas, je n'ai aucun intérêt dans la maison, hélas, trois fois hélas... car il y a à la carte de jolis plateaux de fruits de mer...

 

 

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. lilasdalhia  le 02-07-2013 à 20:34:30

magnifique ; splendide travail d'artiste !
merci pour ce partage
bonne soirée genevieve

2. fanfan76  le 03-07-2013 à 07:27:13  (site)

Bonjour Christine, j'adore la décoration de cette brasserie, j'aimerais bien y manger,c'est un lieu agréable! BONNE JOURNEE. BISES. fanfan

3. wolfe  le 03-07-2013 à 08:01:54  (site)

Bonjour
C'est vraiment magnifique! Il y en a qui ont dans l'or dans les doigts!
Bisous

4. lafianceedusoleil  le 03-07-2013 à 08:55:42  (site)

bonjour ma petite Christine,
c'est vraiment magnifique.
Très bonne journée ma jolie.
Aujourd'hui, il pleut.
Je t'embrasse
Cricri

5. anaflore  le 05-07-2013 à 05:05:14  (site)

magnifique
aprés le feu la mer ...vives les vacances

6. lafianceedusoleil  le 05-07-2013 à 10:46:01  (site)

bonjour ma petite Christine,
aujourd'hui, le soleil a du mal à percer. Il ne va pas pleuvoir.
Demain, c'est le carnaval tropical.
Bonne fin de semaine ma jolie.
Je t'embrasse

smiley_id1993226smiley_id2385148

7. pouty88  le 08-07-2013 à 05:08:29  (site)

bonjour
ouah tout ça au plafond c'est super beau .j'aime bien ta première photo!
bon lundi
pouty

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 29-06-2013 21:58

baie de Somme, de S à ...

Petit abécédaire, incomplet et subjectif, de ce que j'ai retenu après un court séjour de randonnée en Baie de Somme.
 
S ... comme
Saint-Firmin-les-Crotoy, à peu près à mi-chemin entre Rue et Le Crotoy, dont l'église du XIXème siècle  sert de repère. Le ranch de la Baie des Phoques.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Saint-Valery-sur-Somme, son port de pêche et  sa cité médiévale aux rue fleuries
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
L'église Saint-Martin et sa façade en damier (pierre er galets éclatés).
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
A l'intérieur, dans la chapelle des marins du XVè siècle, est accroché cet ex-voto du XVIIè siècle: une frégate, Le Louis XIV.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Salicorne: en salade ou, dans le vinaigre, en condiment.
Somme: ce fleuve prend sa source à Fontsommes, dans l'Aisne, et parcourt 245km jusqu'à la Manche, à Saint-Valery-sur Somme la bien nommée. Somme vient de samara: Som = tranquille, Aar = rivière.

 
Spatule:  héron blanc, de taille moyenne (85 cm), caractérisé par un long bec, large et plat, en forme de spatule, noir avec l'extrémité jaune.
Saule tétard

T ... comme

Tadorne: le plus grand des canards de surface en France.
Train à vapeur: en 1970, l'association du chemin de fer de la Baie de Somme a remis sur les rails 6 locomotives et 20 voitures qui circulent entre Cayeux-sur-mer et Le Crotoy, en passant par Saint-Valery et Noyelles. Une jolie façon de découvrir la baie, et moins fatigante qu'à pied!
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
U ...?
V ... comme
Vaches laitières ou à viande
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Vent, parfois violent et réfrigérant...
W, X, Y, Z... je laisse le mot de la fin à Colette:

 


 

(...) le soleil peut se coucher tranquillement au-delà de la baie de Somme, désert humide et plat où la mer, en se retirant a laissé des lacs oblongs, des flaques rondes, des canaux vermeils où baignent les rayons horizontaux... La dune est mauve, avec une rare chevelure d'herbe bleuâtre, des oasis de liserons délicats dont le vent déchire, dès leur éclosion la jupe-parapluie veinée de rose...
Un oiseau noir jaillit du couchant flèche lancée par le soleil qui meurt. Il passe au-dessus de ma tête avec un crissement de soie tendue et se change, contre l'est obscur, en goéland de neige...
(Les Vrilles de la vigne, Partie de pêche)

 
 
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. lafianceedusoleil  le 29-06-2013 à 20:51:51  (site)

bonsoir Christine,
je ne connais pas la baie de la Somme.
Je découvre. Il est bien mené ton billet.
Merci ma petite Christine.
La balade était très agréable.
Douce nuit et bon dimanche.
Je t'embrasse

smiley_id1993226

2. fanfan76  le 30-06-2013 à 20:08:49  (site)

Bonsoir Christine, c'est très beau la baie de Somme, très jolies photos... Les jardins suspendus se trouvent en baie de Seine, sur une des photos se trouve le port du Havre(Seine Maritime) on aperçoit des cars ferries qui font la navette avec l' Angleterre. Je t'embrasse, bonne soirée. fanfan.

3. lilasdalhia  le 30-06-2013 à 21:00:45

un petit bonsoir du 62 (région Lens)
bonne fin de week-end ;jolies photos de nature
genevieve

4. wolfe  le 01-07-2013 à 07:14:24  (site)

Bonjour!
Encore des photos splendides!!
Bon début de semaine!
Bisous

5. fanfan76  le 01-07-2013 à 16:47:56  (site)

Bonsoir Christine, merci pour la photo du jour, mais je suis un peu déçue car j'aurais préféré qu'il choisisse le primate qui illustrait mon billet! bon c'est ainsi! Bonne soirée. BISES. fanfan.

6. pouty88  le 03-07-2013 à 04:15:25  (site)

bonjour
qu'est que c'est beau ,et ce bateau suspendu devant le vitrail ,c'est marrant ! en plus derrière ou vois bien qu'il y a Jésus et en dessous Jeanne d'Arc ....
ah des héron blanc ,y a en a peu ici mais une année j'ai réussi a les prendre en photos .
c'est beau!
magnifiques articles
bonne journée
pouty

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article